Flamenco-Events Accueil
Flamenco-Events Plan du site
Flamenco-Events Agenda du mois de février
Flamenco-Events Qui sommes-nous

Flamenco-Events Contacts
Flamenco-Events Histoire du Flamenco
Flamenco-Events Palos et compas
Flamenco-Events Dictionnaire du Flamenco de A à C
Flamenco-Events Artistes
Flamenco-Events Festivals en Espagne
Flamenco-Events Voyages et routes flamencas
Flamenco-Events Articles et reportages 2017
Flamenco-Events Dossiers de presse 2017
Flamenco-Events Galeries peintures Cécile Desserle
Flamenco-Events Galeries photos 2017 Joss Rodriguez
Flamenco-Events Agenda du mois de février
Flamenco-Events Ecoles en France
Flamenco-Events Stages en France
Flamenco-Events Peñas et associations en Espagne
Flamenco-Events Tablaos et restaurants en Espagne
Flamenco-Events Magasins spécialisés en général
Flamenco-Events DVDs
Flamenco-Events Livres
Flamenco-Events Radios

Flamenco-Events Liens officiels pour l'Andalousie
Flamenco-Events Autres forums et liens
Flamenco-Events Contacts
Flamenco-Events Articles et reportages 2017
Flamenco-Events Articles et reportages 2016
Flamenco-Events Articles et reportages 2015
Flamenco-Events Articles et reportages 2014
Flamenco-Events Articles et reportages 2013
Flamenco-Events Articles et reportages 2012
Flamenco-Events Articles et reportages 2011
Flamenco-Events Articles et reportages 2010
Flamenco-Events Articles et reportages 2009
Flamenco-Events Articles et reportages 2008
Flamenco-Events Articles et reportages 2007
Flamenco-Events Galeries photos 2017 Joss Rodriguez Festival Flamenco de Nîmes Miguel Angel Cortes Sonantas en tres movimientos
Flamenco-Events Dossiers de presse 2017 Festival Flamenco Nîmes

Copyright © 2017 Flamenco-Events

Articles et reportages 2017

Miguel Ángel Cortés nous a proposé un excellent panorama du “toque”. Trois façons de concevoir le jeu d’une guitare. En concertiste, en accompagnement à la danse, en cuadro. Et ce fut une soirée mémorable, une des meilleures jusque-là.

La première façon, celle de concertiste, sur son estrade, au centre de la scène,  s’en allant à la recherche de compositions sans vraiment de « palos » reconnaissables. Nœud papillon, « toque » rond, pré-flamenco sur base harmonique de fandangos, mais aussi l’on pouvait percevoir des harmonies de soleá, serrana, caña ou encore de malagueña cela nous ramène au concert que nous avions pu apprécier l’été dernier à Grenade en compagnie de José Matía Gallardo del Rey, pour le final de ces 4 premiers morceaux, « Amarguras, Estralla sublime », marche de procession revisitée de la Semaine Sainte. Et puis nous partons sur la gauche de la scène, changement de guitare et de costume, ici plus de nœud, mais un foulard, et puis deux chaises et c’est, selon ma discussion avec Claude Worms, notre ami du merveilleux site Flamencoweb, un hommage à Sabicas por farruca. Magnifique interprétation de la bailaora Ana Morales et très belles estampes avec péricón. Un régal pour les sens. Et puis nous voilà au troisième « mouvement », souvenir du Maestro de Grenade Enrique, oui par Martinete, chant polyphoniques… Los Makarines et Dani Bonilla, voix off disant que ce morceau est dédié à « Miguelones » qui est à la guerre d’Afrique… solo de Jorge « El Cubano » et puis Miguel Ángel revient, en gilet et se joint au « cuadro » por alegrías. Solo de siguiriya, tangos, rondeña et on s’en va à Grenade por tangos emmenés par la « Piriñaca » et le « Salve gitano », une interprétation dansée tantôt dans le plus pur style, tantôt plus contemporaine dans les couplets par Ana Morales et c’est ainsi que s’achèvent ces Sonantas en tres movimientos sous les applaudissements nourris du public et les bis… Me gusta vivir en Graná… Sueño la Alhambra…




M. Morillas










Galerie photos : Festival Flamenco de Nîmes, Miguel Ángel Cortés  cliquez ici



Dossier de presse Festival Flamenco de Nîmes 2017 cliquez ici

  

Miguel Ángel Cortés

Sonantas en tres movimientos

19 janvier

Théâtre Bernadette Lafont