Flamenco-Events Accueil
Flamenco-Events Plan du site
Flamenco-Events Agenda du mois d'avril
Flamenco-Events Qui sommes-nous

Flamenco-Events Contacts
Flamenco-Events Histoire du Flamenco
Flamenco-Events Palos et compas
Flamenco-Events Dictionnaire du Flamenco de A à C
Flamenco-Events Artistes
Flamenco-Events Festivals en Espagne
Flamenco-Events Voyages et routes flamencas
Flamenco-Events Articles et reportages 2017
Flamenco-Events Dossiers de presse 2017
Flamenco-Events Galeries peintures Cécile Desserle
Flamenco-Events Galeries photos 2017 Joss Rodriguez
Flamenco-Events Agenda du mois d'avril
Flamenco-Events Ecoles en France
Flamenco-Events Stages en France
Flamenco-Events Peñas et associations en Espagne
Flamenco-Events Tablaos et restaurants en Espagne
Flamenco-Events Magasins spécialisés en général
Flamenco-Events DVDs
Flamenco-Events Livres
Flamenco-Events Radios

Flamenco-Events Liens officiels pour l'Andalousie
Flamenco-Events Autres forums et liens
Flamenco-Events Contacts
Flamenco-Events Articles et reportages 2017
Flamenco-Events Articles et reportages 2016
Flamenco-Events Articles et reportages 2015
Flamenco-Events Articles et reportages 2014
Flamenco-Events Articles et reportages 2013
Flamenco-Events Articles et reportages 2012
Flamenco-Events Articles et reportages 2011
Flamenco-Events Articles et reportages 2010
Flamenco-Events Articles et reportages 2009
Flamenco-Events Articles et reportages 2008
Flamenco-Events Articles et reportages 2007
Flamenco-Events Galeries photos 2017 Joss Rodriguez Festival Flamenco de Nîmes David Carpio et Antonio Moya
Flamenco-Events Dossiers de presse 2017 Festival Flamenco Nîmes

Copyright © 2017 Flamenco-Events

Articles et reportages 2017

Nous parlions quelques jours avant, dans le hall de l’Hôtel Atria avec David Carpio, qu’il y a un moment que nous voulions avoir le privilège d’assister à un récital de cante de lui. Nous étions loin de nous douter les uns et les autres que cela allait venir plus vite que prévu… Maria Terremoto n’ayant pu prendre son avion, c’est à lui que le Festival Flamenco Nîmes a proposé de la remplacer. Dommage d’un côté et heureux de l’autre au final. Maria Terremoto, ce sera pour une autre fois…

Martinete et toná, puis superbe introduction d’Antonio Moya, malagueñas. Et pour faire différent, pas celles de toujours. Nous sommes en concert acoustique, à l’Institut Emmanuel d’Alzon, et il y a à peine une journée que ce changement imprévu a eu lieu. Pour couronner le tout, cantaor et guitariste n’avaient jusque-là, jamais travaillé ensemble. Il faut tout de même le relever, le mystère des artistes flamenco !!! Romeras o Alegrias ? Il y eut des deux et même avec une teinte de cantiñas. Et puis, David Carpio parle et dédie à la presse des soleares de presque un quart d’heure en passant un copieux répertoire admirablement maîtrisé dans sa justesse et qui fut un échange remarquable pour deux artistes qui se découvraient sur scène. Une siguiriya de classe finit par dimensionner ce récital de classe, avant de laisser place aux exutoires bulerías, et pas seulement de Jerez, avec des palmeros de circonstance…  los cantaores de la région, José de la Negreta et Justo Eleria. Un public conquis, et nous aussi. On en redemande !!!

     



M. Morillas






Galerie photos : Festival Flamenco de Nîmes, David Carpio et AnTonio Moya cliquez ici



Dossier de presse Festival Flamenco de Nîmes 2017 cliquez ici

  

David Carpio et Antonio Moya

21 janvier

Institut Emmanuel d'Alzon