Flamenco-Events Accueil
Flamenco-Events Plan du site
Flamenco-Events Agenda du mois de mars
Flamenco-Events Qui sommes-nous

Flamenco-Events Contacts
Flamenco-Events Histoire du Flamenco
Flamenco-Events Palos et compas
Flamenco-Events Dictionnaire du Flamenco de A à C
Flamenco-Events Artistes
Flamenco-Events Festivals en Espagne
Flamenco-Events Voyages et routes flamencas
Flamenco-Events Articles et reportages 2018
Flamenco-Events Dossiers de presse 2018
Flamenco-Events Galeries peintures Cécile Desserle
Flamenco-Events Galeries photos 2018 Joss Rodriguez
Flamenco-Events Agenda du mois de mars
Flamenco-Events Ecoles en France
Flamenco-Events Stages en France
Flamenco-Events Peñas et associations en Espagne
Flamenco-Events Tablaos et restaurants en Espagne
Flamenco-Events Magasins spécialisés en général
Flamenco-Events DVDs
Flamenco-Events Livres
Flamenco-Events Radios

Flamenco-Events Liens officiels pour l'Andalousie
Flamenco-Events Autres forums et liens
Flamenco-Events Contacts
Flamenco-Events Articles et reportages 2018
Flamenco-Events Articles et reportages 2017
Flamenco-Events Articles et reportages 2016
Flamenco-Events Articles et reportages 2015
Flamenco-Events Articles et reportages 2014
Flamenco-Events Articles et reportages 2013
Flamenco-Events Articles et reportages 2012
Flamenco-Events Articles et reportages 2011
Flamenco-Events Articles et reportages 2010
Flamenco-Events Articles et reportages 2009
Flamenco-Events Articles et reportages 2008
Flamenco-Events Articles et reportages 2007
Flamenco-Events Galeries photos 2018 Joss Rodriguez Festival Flamenco de Nîmes David Coria El encuentro

Copyright © 2018 Flamenco-Events

Articles et reportages 2018

C’est l’ouverture du cicle « Flamenco Viene del Sur » en ce lundi 12 février au Teatro Alhambra de Grenade. El Pele est au programme, ce cantaor de Cordoue, à la personnalité et au style tranché, propre, passionné de son art. Ce soir à la fin du récital on peut dire qu’il a été là, à la hauteur et même au-delà. Le public de Grenade aime ce cantaor et lui se sent bien avec ce public. Cela a donné un terrain propice au climax et depuis le début, entrée classique de El Pele, debout avec une main sur une chaise andalouse et le guitariste, Niño Seve, por zambra de Manolo Caracol il s’est tout de suite acquit le public. Petit clin d’oeils à Enrique Morente, notament avant d’entamer une toná en récitant un petit texte. Et puis sa soleá, celle de El Pele, qui nous fit voyager por Jerez, Triana en passant par le style d’Alcalá. Une siguiriya par moments à la façon de Morente, malagueñas dans le style de Chacón, fandangos et alegrías avec des vers d’Alberti et des écos encore de Morente. Encore un tour de fandangos dans les différents styles jusqu’à Huelva et puis un final por bulerías. A la percussion José Moreno et comme deuxième guitare à côté d’un Niño Seve magistral et peut-être trop en retrait, s’il fallait dire quelque chose qui nous manquât, Jesús Gómez. Un bis en la bulería « Jinete de negra capa », du disque enregistré avec Vicente Amigo en 1990. Vicente qui sans nul doute a été présent sur ce morceau mais aussi tout au long de la soirée au travers des doigts de Niño Seve. Un bon moment au Teatro Alhambra qui réchauffe ce froid mois de février en terres grenadines.



M. Morillas








Galerie photos : Flamenco Viene del Sur, El Pele cliquez ici


  

El Pele

Bohemio

12 février

Teatro Alhambra